EPFL Racing Team

Formula student

La Formula Student est une compétition internationale de course de voitures pour étudiants en ingénierie. Des dizaines de hautes écoles du monde entier s’y affrontent lors de plusieurs compétitions en Europe. La prestigieuse EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) y participe depuis 2019 en catégorie « Electrique » avec son équipe EPFLRT – EPFL Racing Team.

Les étudiants s’occupent de tous les aspects: engineering, finances, sponsoring, communication et même pilotage de la voiture. Lors des compétitions, les équipes sont jugées sur des épreuves statiques (design, engineering…) et dynamiques (accélération, tour de circuit, endurance, skidpad).

Développer de zéro un véhicule performant et susceptible de gagner des épreuves de Formula Student prend plusieurs années. Chaque projet contribue ainsi à la formation de plusieurs centaines de jeunes ingénieurs.

Le Groupe LEMO tient à contribuer à l’émergence de talents de l’ingénierie et est très heureux d’être un partenaire technique du LRT. Le Groupe soutient aussi l’équipe AMZ (École polytechnique fédérale de Zurich) qui participe à la Formula Student, ainsi que d’autres universités concourant dans d’autres compétitions de véhicules électriques et solaires.

lausanne racing team car

NISSAN e.dams

Formula E team

La Formule e est un nouveau championnat FIA et la première série 100 % électriques. Pendant la saison inaugurale de 2014, 10 équipes ont concouru avec des voitures monoplaces identiques conçues par des sociétés leader du sport automobile.

En 2015, avec la permission de la FIA, le championnat a pu évoluer en permettant aux constructeurs d’utiliser le moteur électrique, la boîte à vitesses et le boîtier de gestion électronique de leur choix.

e.dams a gagné trois titres des constructeurs et un titre des pilotes gagné par Sébastien Buemi.

La Formule e sert de cadre pour le R&D dans le domaine du véhicule électrique, accélérant l’intérêt général pour ces voitures et en promouvant des solutions durables. C’est une vision pour le futur de l’industrie automobile. Et c’est une vision que LEMO et NISSAN e.dams partage dans ce partenariat technique.

edams

SP80

Record du monde de vitesse à la voile

En 2018, trois ingénieurs et étudiants de l’EPFL se sont lancés le défi de battre le record du monde de vitesse à la voile, détenu depuis 2012 par l’Australien Paul Larsen avec 65,45 nœuds (121,21 km/h) de vitesse moyenne sur 500m. Pour cela, ils ont conçu un bateau aux coques profilés et propulsé par une aile de kite, l’objectif étant d’atteindre les 80 nœuds (148 km/h) en 2022. Le projet SP80 est né

Ils ont depuis été rejoints par une trentaine d’étudiants et ingénieurs passionnés de voile et de vitesse, travaillant sur des sujets aussi variés que la mécanique, l’hydrodynamique, les matériaux ou encore l’acquisition de données. Soutenu par l’EPFL depuis juin 2019, SP80 peut ainsi proposer aux étudiants de contribuer au développement du bateau dans le cadre de leurs cours. Ce partenariat scientifique permet aussi à l’équipe de bénéficier de l’expérience de certains professeurs et d’infrastructures de recherche inestimables pour concevoir le voilier le plus rapide du monde. Une entreprise, SP80 Sàrl, a aussi était créée fin 2019, pour, au-delà de l’aspect académique, gérer le projet dans sa globalité et créer un lien professionnel entre les étudiants, le monde de la recherche et les partenaires industriels du projet

L’année 2020 sera consacrée à la fabrication d’un prototype radiocommandé de 4m de longueur. Il permettra de valider différents choix de conception importants avant de construire le bateau final en 2021. Dans cette phase de validation, l’acquisition et l’analyse de données seront au centre du travail de l’équipe. Grâce au partenariat avec le Groupe LEMO, SP80 peut ainsi compter sur un savoir-faire et des solutions sur mesure pour installer les capteurs nécessaires sur le prototype.

Pour la construction du bateau final destiné au record, ce partenariat technique sera d’autant plus important que de nombreux systèmes électroniques garantissant la sécurité du pilote pourront être fiabilisés et simplifiés grâce à l’utilisation de connecteurs étanches et résistants à l’eau salée déjà développés par le Groupe LEMO

SP80 lemo partnership