Système autoverouillable Push-Pull LEMO

push-pull latching system phase 1

Le système autoverouillable LEMO permet d'enficher le connecteur en poussant simplement la fiche axialement dans l’embase.

 push-pull latching system phase 2

Une fois fermement verrouillée, la connexion ne peut pas être rompue en tirant sur le câble ou sur tout autre composant autre que le corps extérieur.

 push-pull latching system phase 3

Lorsque souhaité, le connecteur se détache en tirant axialement une fois sur le corps extérieur du connecteur. Cette opération permet tout d’abord de rétracter les griffes, puis de retirer la fiche de l’embase.

L'invention du Push-Pull LEMO, l'une des normes mondiales actuelles

patent of push-pull connector

L’idée d’un nouveau type de connecteur est venue à Léon Mouttet durant une exposition électronique à Milan en 1954. Il n’était pas convaincu du filetage standard ou des systèmes de verrouillage à baïonnette exposés. Il était bien conscient des avantages d'une solution de verrouillage rapide pour l'industrie, alors il s'est mis au travail. Au début, il s’est inspiré de briquets (ou allume-cigarette) avant de développer un système à trois verrous, qui allait devenir le connecteur Push-Pull.

Lorsque Léon Mouttet présenta son invention à la Poste suisse (Poste et Télécommunications à l’époque), ils ont montré un intérêt immédiat pour le concept du nouveau connecteur circulaire. L’entreprise étatique avait déjà utilisé de petits contacts LEMO et ils ont commandés des milliers de connecteurs fiables et pratiques pour les communications téléphoniques. C’est ainsi que l’aventure Push-pull débuta en 1957, avec le lancement du connecteur coaxial 75 Ohm.

Plus tard, LEMO diversifia ses produits pour la première fois en développant un connecteur Push-Pull plus petit de 50 Ohm pour le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) à Genève.

Ainsi, le connecteur Push-Pull (appelé parfois connexion/déconnexion rapide ou connecteur de la série B LEMO) a été lancé et de nombreuses industries l'ont depuis adopté comme norme, y compris le secteur de l'électronique médicale où son système de sécurité inhérent offre aux clients une tranquillité d'esprit. Le directeur commercial retraité de LEMO M. Walter Straessle se souvient de la confiance absolue qu’il avait pour son produit. Un jour à Los Angeles, un médecin pratiquant des opérations du genou l’a averti que : « si votre connecteur se déconnecte et que nous échouons l'opération, ce sera de votre faute ! » Walter Straessle a simplement répondu : « Aucun soucis, il ne se déconnectera pas »

Aujourd’hui LEMO offre une large gamme de solutions de connecteurs, en savoir plus avec notre connecteur guide de sélection.